La Démarche

Responsabilités

En aucun cas l’Assistant du Maître d’Ouvrage (A.M.O.) ne remplace le Maître d’Ouvrage, ni ne le représente juridiquement, ni ne s’immisce –bien évidemment- dans la Maîtrise d’œuvre.

L’AMO ne prend aucune décision, ne signe aucun acte relevant de la compétence de la Maîtrise d’Ouvrage, ni -a fortiori- de la Maîtrise d’œuvre.

La mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage est définie par une convention qui lie les parties (l’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage et le Maître d’Ouvrage) et fixe les droits et obligations de chacune.

Cette convention d’AMO fixe notamment les objectifs du Maître d’Ouvrage en termes :

L’AMO peut être tenu responsable de ses fautes, erreurs, négligences ou omissions quant à l’exécution de sa mission, comme toute profession intellectuelle facturant une prestation de service.